octobre 22, 201706 74 04 44 40thomas.dadoun@gmail.comBienvenue sur mon site !

A propos

L'oeil et la lune, kezako ?

apropos1

L’oeil et la lune est une auto-entreprise.
Il s’agit d’une identité que j’ai voulu donner à mon activité pour la définir au mieux.
Deux identités en une d’ailleurs, car je me propose à vous soit pour de la prestation de service, soit pour de la production audiovisuelle.

Fort d’une formation en licence de Cinéma, puis en BTS Audiovisuel Post-production à l’INA, j’ai à mon actif bientôt 8 ans d’expérience dans le métier.

Toujours ouvert à toutes propositions, j’ai eu l’occasion, année après année, d’élargir mon panel de compétences.
De la supervision d’effets spéciaux à la réalisation d’une web-série documentaire, en passant par l’élaboration de films institutionnels, de clips ou encore de reportages, j’ai acquis polyvalence, créativité et responsabilités.

Aujourd’hui, c’est avec une vision large de l’audiovisuel que je vous propose mes services, qu’il s’agisse de quelques journées de cadrage, d’un simple montage ou de la réalisation complète de votre vidéo.

Je suis équipé (station de montage Edius / Avid et suite Adobe, Canon 6D, Glidecam, trépied, etc…), mais peux aussi me rendre dans vos locaux.

J’ai aussi la possibilité de réunir une équipe complète pour répondre au mieux à votre demande (infographiste, graphiste, cadreurs, ingé son, etc…) ainsi que du matériel supplémentaire étant adhérent à Pictanovo (grue, dolly, rails, etc…).

Et si vous êtes convaincus, n’hésitez pas à vous rendre à la rubrique « Contact ».

apropos2

Il s’agit là tout d’abord d’une référence au film « Un Chien Andalou » de Luis Bunuel et Salvador Dali. L’oeil et la lune se retrouvent liés dès les premières scènes du film.
Un nuage traverse la lune, puis un homme coupe l’oeil d’une femme à l’aide d’un rasoir. Scène longtemps censurée dans nombres de pays, elle a aussi beaucoup fait le bonheur des critiques et analystes.

L’oeil pourrait représenter celui du spectateur. La lune, elle, se référe à l’imaginaire. Bunuel a très vite déclaré qu’il n’y avait aucun sens caché à trouver.
Chacun peut donc se faire sa propre interprétation, et, à mon sens, il s’agit là d’une introduction invitant le spectateur à oublier tout ce qu’il a toujours vu jusque là pour se laisser porter dans l’univers du métrage.

Mais l’oeil et la lune sont aussi deux éléments récurrents dans le cinéma, du Ciné-Oeil de Dziga Vertov, où l’oeil est la représentation même de la caméra, à la lune de Georges Mélies, symbole des mondes oniriques dans lesquels peuvent nous porter le cinéma et la vidéo de manière générale.

J’ai voulu reprendre ces symboles pour montrer ce que représente l’audiovisuel pour moi: un moyen d’inviter les gens à un voyage visuel. C’est la raison pour moi qui fait de ce métier une passion, et c’est dans cette perspective, je l’espére que nous travaillerons ensemble.

Contactez-moi

N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions, demandes de devis, propositions de collaboration, etc...